HAUT
Me Ingelaere Avocat
Votre Avocat en Droit Public à Paris et Lyon
122, rue du Faubourg Saint Honoré 75008 Paris
129 rue Servient - Buro Club Tour Part-Dieu 69003 LYON
Me Ingelaere Avocat - Téléphone07 81 14 93 30 - Contacter le cabinet

Comment un avocat en harcèlement moral peut-il vous aider ?

Le harcèlement moral est un phénomène grave, dont la fréquence augmente malheureusement. Il touche aussi bien les salariés du secteur privé que les agents de la fonction publique. En raison de leur caractère insidieux, les faits de harcèlement psychologique sont parfois très complexes à faire reconnaître. Les dommages et intérêts sont également souvent difficiles à obtenir. C'est pourquoi il est indispensable pour les victimes de faire appel à un avocat en harcèlement moral au travail.

Défense contre le harcèlement moral

Qu'est-ce que le harcèlement moral ?

Le terme de harcèlement moral n'est connu en France que depuis le début des années 2000. La loi a reconnu ce phénomène en 2002. Depuis, la jurisprudence n'a cessé de s'étoffer, avec notamment des affaires très médiatisées telles que celle de France Télécom ou de La Poste, pour aboutir à la définition actuelle du harcèlement psychologique au travail.

Comment définit-on le harcèlement moral ?

La loi indique qu'un employeur, qu'il soit public ou privé, ne peut imposer à un employé des conditions de travail de nature à dégrader sa santé physique ou mentale.

Le harcèlement moral est défini dans la loi comme des agissements répétés entraînant une dégradation des relations de travail, notamment :

  • en portant atteinte aux droits ou à la dignité d'une personne;
  • en portant atteinte aux droits ou à la dignité d'une personne;
  • en altérant sa santé physique ou mentale;
  • en compromettant son avenir professionnel (mutation non désirée, rétrogradation...).

Il est bien question d'actes répétés; un événement isolé, même rentrant dans les catégories précédemment citées, ne peut pas constituer du harcèlement moral.
En revanche, la notion de répétition n'implique pas que c'est le même fait qui doit se répéter. Des actes tous différents peuvent également constituer un harcèlement. La définition du harcèlement n'implique pas non plus que les tous les faits doivent se concentrer sur une courte période ; ils peuvent tout à fait s'étendre sur plusieurs mois ou années.

Le harcèlement moral peut être reconnu en l'absence de tout lien de subordination. Il peut être le fait d'un collègue sans supériorité hiérarchique, voire d'un membre d'un autre service que celui de la victime.
Enfin, une attitude peut être considérée comme du harcèlement moral même dans le cas où l'auteur des faits n'avait pas d'intention réelle de nuire.

Quelles sont les conséquences du harcèlement moral ?

Le harcèlement moral peut avoir de graves conséquences, tant sur le plan physique que sur le plan psychologique. On constate ainsi des cas de dépression, de burn-out, et même de syndrome de stress post-traumatique et de suicides ou tentatives de suicide.

De plus, ces situations ont aussi souvent de graves répercussions sur la carrière d'un salarié du privé ou d'un agent de la fonction publique. On rencontre de nombreux cas de rétrogradations, mutations, stagnation du salaire, attribution de tâches sans rapport avec les compétences de la personne... Ces accidents de carrières sont souvent très difficiles à compenser par ma suite. C'est d'autant plus le cas que le préjudice en termes de carrière peut également être lié à l'état psychique dégradé de la victime de harcèlement : perte de motivation, perte de confiance en soi, absences répétées...

Le harcèlement moral dans la fonction publique

Beaucoup de gens pensent, à tort, que le harcèlement moral est un phénomène qui n'existe que dans le secteur privé. En fait, les cas de harcèlement sont de plus en plus nombreux dans la fonction publique. En effet, certains individus ont tendance à être des harceleurs, quel que soit l'environnement de travail dans lequel ils sont placés. De plus, la fonction publique importe de plus en plus les techniques de management du privé, créant de la compétition et de la pression entre les agents. Le manque de moyens et de personnel dans certains secteurs de la fonction publique vient renforcer ce climat néfaste, et favorise l'apparition de cas de harcèlement.

La différence avec le secteur privé

Les agents de la fonction publique, qu'ils soient fonctionnaires ou non, dépendent du code de la fonction publique et pas du Code du travail comme c'est le cas des salariés du secteur privé. Le contentieux du harcèlement dans la fonction publique relève du tribunal administratif et pas du Conseil des Prud'hommes.

Le statut du harcèlement moral dans le code de la fonction publique

Tout comme le Code du travail, le code de la fonction publique reconnaît le harcèlement moral, le condamne et prévoit des sanctions pour les harceleurs aussi bien que des réparations pour les victimes. Notons également que le code de la fonction publique protège les victimes et les témoins ayant dénoncé des faits de harcèlement contre des sanctions ou représailles liées à cette dénonciation.

Précisons enfin que les administrations et les établissements publics ont l'obligation de protéger l'ensemble de leurs agents contre les situations de harcèlement.

Heureusement, de plus en plus d'agents de la fonction publique dénoncent les faits de harcèlement dont ils sont victimes ou témoins. Cependant, dans de trop nombreux cas, ils ont encore une réticence à s'attaquer à l’État, notamment en raison de leur attachement à la notion de service public.

Quel est le rôle de l'avocat en harcèlement moral au travail ?

L'avocat en harcèlement joue à la fois un rôle de conseil et de prévention, et un rôle de défense des victimes ou de l'administration dans le cadre du contentieux. Les victimes peuvent être des fonctionnaires, mais également tous les autres agents du service public, comme c'est le cas pour les contractuels.

Le rôle de conseil et de prévention de l'avocat en harcèlement psychologique

Grâce à sa connaissance approfondie du phénomène de harcèlement moral, l'avocat peut conseiller les employeurs sur les actions à mettre en place pour éviter de tels faits. Il peut notamment intervenir auprès des administrations pour sensibiliser la hiérarchie et informer les agents sur leurs droits.

L'accompagnement des victimes

Le premier rôle de l'avocat en harcèlement auprès des victimes est un rôle de conseil. Il examine leur situation et leur indique si une plainte a des chances d'aboutir. Le cas échéant, il se charge de réunir tous les éléments à charge : témoignages, e-mails ou notes de service, chronologie des faits...

Si la situation exige une intervention urgente, il peut accompagner son client dans une procédure de référé liberté devant le juge des référés. Celui-ci doit rendre sous 48 heures une décision provisoire dans le but de faire cesser l'exposition de la victime à la situation de harcèlement. Cependant, cette procédure est réservée aux cas les plus graves et implique que les faits soient suffisamment flagrants pour que le juge des référés soit obligé de reconnaître leur réalité.

En cas de saisine du tribunal administratif, l'avocat prépare et défend le dossier de ses clients, afin de faire reconnaître la réalité des faits de harcèlement et la responsabilité de l'administration ou de l'établissement public. Le rôle de l'avocat est de démontrer par tous les moyens à sa disposition l'existence de faits pouvant constituer un harcèlement moral. Il appartient alors à l'administration concernée de prouver que ces faits ne relèvent pas d'un harcèlement, mais ont d'autres explications.

L'avocat apporte également des preuves de l'existence d'un préjudice, afin d'obtenir réparation par le biais notamment de dommages et intérêts. Outre les avantages financiers et en termes de carrière, un jugement favorable au demandeur participe à la reconnaissance de son statut de victime, ce qui est une étape importante dans le processus de reconstruction.

Enfin, l'avocat en harcèlement est aux côtés des victimes et des témoins si ceux-ci subissent des représailles suite à la dénonciation d'un harcèlement.

La défense des agents accusés de harcèlement

Il arrive également que des agents de la fonction publique soient injustement accusés de harcèlement. En effet, toute souffrance au travail n'est pas systématiquement liée à un harcèlement. C'est à l'administration concernée de démontrer que les faits avancés par la présumée victime sont imputables à une autre cause que le harcèlement moral. L'avocat se charge de réunir et présenter les éléments nécessaires à cette démonstration.
Il peut également défendre l'administration lorsqu'elle est accusée d'avoir manqué à son obligation de protéger ses agents contre les situations de harcèlement.

Pourquoi faire appel à un avocat en harcèlement psychologique ?

Faire reconnaître une situation de harcèlement moral est souvent compliqué. En effet, ce phénomène est généralement insidieux, se déroule essentiellement sans témoins, et se compose d'une multitude de faits qui semblent insignifiants si on les considère indépendamment les uns des autres. De plus, il est difficile de déterminer ce qui relève d'un véritable harcèlement et ce qui est plutôt dû à un système managérial, à un climat dégradé au sein de l'équipe ou à des conditions de travail difficiles.

La connaissance de la jurisprudence est un véritable atout pour l'avocat en harcèlement moral. Il peut s’appuyer dessus pour faire la démonstration de la réalité d'une situation de harcèlement, et pour prouver l'existence d'un préjudice devant faire l'objet d'une indemnisation.

Les avocats du cabinet Ingelaere interviennent en droit de la fonction publique. À ce titre, ils défendent les agents de la fonction publique ainsi que les administrations, collectivités territoriales et établissements publics dans les affaires de harcèlement moral.




Avocat depuis près de dix ans, Me Ingelaere pratique exclusivement le droit public. Il a intégré en 2017, puis à nouveau en 2018 le classement des meilleurs avocats français en droit public des affaires (décideurs magazine). En janvier 2019, son cabinet a été élu meilleure firme juridique française pour sa stratégie de croissance aux Trophées du droit Paris. Le cabinet possède trois bureaux, à Paris (Rue du Faubourg Saint Honoré) à Lille et Arras.
La clientèle comprend des Régions françaises, des collectivités territoriales, des établissements publics, des chambres d'agricultures, CCI, Chambres de métiers et de l'artisanat, des associations métropolitaines et ultramarines, des syndicats, des groupes politiques, des particuliers, des entreprises et des start-up. Le cabinet est précurseur dans l’analyse et le conseil des collectivités quant à la mise en place des villes intelligentes, de la blockchain et des futures ICO au profit des acteurs publics. L’analyse du cabinet et son positionnement sont d’ailleurs reconnus par les revues spécialisées et acteurs de ce domaine émergent. Me Ingelaere collabore sur ces sujets à la fois avec les collectivités territoriales mais également avec les startups.

 

best law firm 2020
best law firm 2019
best law firm 2018
décideurs magazine 2017
trophées du droit 2019
grand prix médiation 2014

Nous contacter :

Votre message a été envoyé !
Nous vous recontacterons dans les meilleurs délais.